Panier

Personnages en paysages

Personnages en paysages

Galerie d'art La Muse

La galerie d'art du Musée de la Gaspésie se donne comme objectif de valoriser l’identité et l’héritage culturel gaspésien. Dans un espace mettant en lumière les talents de la région, nous vous invitons à venir découvrir ces œuvres uniques qui vous feront vibrer au gré des saisons. 

Les œuvres présentées, de même que plusieurs reproductions et cartes de souhaits, pourront être achetées par les visiteurs, passionnés d’arts et collectionneurs.

PERSONNAGES EN PAYSAGES

Exposition temporaire - À partir du 22 juin 2017

Exposition de portraits représentant des personnes, pour la plupart de l'environnement humain immédiat de l'artiste, mises en scène dans leur milieu de vie quotidien. Il se dégage de l'ensemble des œuvres, un caractère intimiste de la relation entre  le peintre et ses modèles. Ce dernier n'a pas tenu à rendre ses sujets d'une manière réaliste, mais c'est plutôt attardé à traduire l'émotion pure qu'il a pu saisir chez chacun d'eux

Natif de la Gaspésie et y ayant vécu la très majeure partie de ma vie, ce pays et les gens qui l’habitent ont façonné ce que je suis. Je me sens partie prenante de mon milieu et c’est à travers ce prisme que je perçois ma condition d’humain ayant conscience de sa finitude. Je suis sensible à l’intensité dramatique de mon environnement naturel et à la force de caractère, à l’esprit indépendant et créatif des personnes qui m’entourent. Ça me nourrit et m’élève ; j’ai l’impression d’appartenir à un univers qui dépasse les limites de mon territoire . J’ai les pieds bien enracinés dans le sol ; j’appréhende le monde et ma vie par ce lien d’appartenance très fort à cette Gaspésie qui m’a vu naître. Le calme du milieu dans lequel je vis, l’aspect médidatif du travail de création auquel je m’adonne, me font me sentir en phase avec l’univers, avec tout ce qui vit, pense et respire. La notion du temps m’échappe et j’aime à penser que mon oeuvre est intemporelle tout en reflétant à la fois cet attachement aux lieux qui m’habitent et que j’habite, à un temps donné.

Je ressens la pulsion de créer sans en comprendre tout à fait le sens. J’y laisse libre-cours et cela me procure un état de béatitude et de bien-être. Cela me rapproche des autres humains. En peignant mes personnages, j’ai le sentiment de les saisir, de les traduire dans ce qu’ils sont, vulnérables, émotifs et forts à la fois. Je leur donne la parole, sans interpréter. Je navigue dans l’univers du ressenti, des perceptions. La communication s’établit sans l’apport du langage.

 

.